La Commission européenne condamnée

26/01/2016

La Commission européenne est coupable de ne pas avoir adopté une définition des "perturbateurs endocriniens" dans les délais imposés, retardant ainsi la mise en place d'une réglementation.

 

Lire la suite de l'article

Please reload